Hallali

Quelle est cette clameur que l’on entend monter
Abîmant nos prières, cachant nos vérités ?
Quelle est donc cette ardeur, qui nous a rendu sourd
Amenant la misère et la fin des beaux jours ?

L’entends-tu ?
La guerre reprend

Hallali hallali hallali
La mort est une ronde
À la lisière du monde

Iras-tu ?

Ô mon frère il est temps de te dire que je t’aime
Avant que nos mères ne pleurent et nos pères ne se plaignent
C’est nos fils que l’on tue quand nos soeurs s’enferment
Les oiseaux se sont tus, les hommes se saignent

L’entends-tu ?
La guerre reprend

Hallali hallali hallali
La mort est une ronde
À la lisière du monde

Iras-tu ?

Crachat de nation, éclat d’obus
Autels criblés
Tremblez

Je ne suis qu’une offrande, une poussière céleste
Aura-t-elle été grande ? Ma foi manifeste
Si je suis sur le sol redis moi mon prénom
Prends moi sur ton épaule, reprenons ce canon

L’entends-tu ?

Hallali hallali hallali
La mort est une ronde
À la lisière du monde

Iras-tu ?